escargot

escargot [ ɛskargo ] n. m.
• 1549; escargol 1393; provenç. escaragol, a. provenç. caragou, avec infl. des dér. de scarabæus ( escarbot); p.-ê. crois. du gr. kachlax et lat. conchylium
1Mollusque gastéropode terrestre (hélicidés) herbivore, à coquille arrondie en spirale. colimaçon, limaçon; région. cagouille. L'escargot est hermaphrodite. Élevage des escargots comestibles. héliciculture. Escargot de Bourgogne. Escargot chagriné. petit-gris. Ramasser des escargots. Manger une douzaine d'escargots. Plat, pinces, fourchettes à escargots. Beurre d'escargot : beurre additionné d'ail, de persil et d'échalote.
2Par anal. Escargot de mer. bulot.
3Escalier en escargot, hélicoïdal. ⇒ colimaçon (en).
Loc. Aller, avancer comme un escargot, très lentement (cf. Comme une tortue). — Opération escargot, organisée par des conducteurs de véhicules pour ralentir la circulation en signe de protestation.

escargot nom masculin (provençal escaragol, du latin scarabaeus) Mollusque gastropode pulmoné terrestre, végétarien, caractérisé par sa tête munie de deux paires de tentacules, dont les plus longs portent les yeux, par sa longue sole ventrale (pied), par sa coquille spirale globuleuse dont le sommet surplombe le flanc droit, enfin par son orifice pulmonaire dorsal. Familier. Personne lente ; lambin. ● escargot (citations) nom masculin (provençal escaragol, du latin scarabaeus) Vladimir Vladimirovitch Maïakovski Bagdadi, aujourd'hui Maïakovski, Géorgie, 1893-Moscou 1930 La joie est un escargot rampant. Le malheur un coursier sauvage. Vladimir Ilitch Lénineescargot (expressions) nom masculin (provençal escaragol, du latin scarabaeus) Familier. Aller comme un escargot, très lentement. Opération escargot, mode de revendication qui consiste à perturber le trafic routier avec des véhicules, en provoquant des ralentissements.

escargot
n. m.
d1./d Mollusque gastéropode pulmoné terrestre (genre Helix, ordre des stylommatophores) herbivore, à coquille hélicoïdale globuleuse, et aux cornes rétractiles munies d'yeux. Les escargots sont hermaphrodites, mais doivent s'accoupler car ils ne peuvent s'autoféconder. Syn. (Belgique) caracole.
|| Fig. Marcher, conduire comme un escargot, très lentement.
d2./d Nom cour. donné à divers gastéropodes aquatiques ou terrestres.

⇒ESCARGOT, subst. masc.
A.— Mollusque gastéropode terrestre, hermaphrodite, à coquille calcaire spiralée, qui est herbivore et dont certaines espèces sont comestibles. Coquille, cornes de l'escargot; manger des escargots. Synon. hélix (n. sc.), colimaçon, limaçon. Des escargots ramassés à la rosée sur les feuilles de vigne et cuits lentement dans une casserole, sous la cendre (LAMART., Confid., 1849, p. 349). Il eut un mouvement de recul, vif comme celui de l'escargot qui heurte un obstacle et rentre dans sa coquille (MONTHERL., Songe, 1922, p. 165) :
L'escargot me ravit car il a sa coquille minérale, ou la chose régulière, et sa chair muqueuse insigne, très informe, très distinctes. C'est un complexe très simple : presque ridicule. Et puis il a les cornes si étonnantes, où les sensations visuelle et tactile semblent confondues et dont la longueur est une sorte de fonction de la sensation.
VALÉRY, Corresp. [avec Gide], 1896, p. 280.
SYNT. Escargot de la vigne ou escargot de Bourgogne, escargot des jardins ou « petit-gris »; bave de l'escargot; ramasser des escargots; fourchette, plat à escargots (cf. dér. escargotière).
Loc. proverbiale. Si les escargots sortent, c'est signe de pluie (CHASS. 1970).
B.— P. compar. ou p. anal.
1. [En parlant d'une pers.]
a) Loc. [En parlant de l'allure] Aller, marcher comme un escargot. Très lentement. En dépit de ma prudence et de mon allure d'escargot contemplatif, j'y ai crevé le carter de mon moteur (T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1963, p. 240).
b) Péj. [P. réf. à l'aspect gén. de l'escargot] On dit d'un homme mal fait qu'il est fait comme un escargot (Ac. 1798). Depuis trois ans, ce vilain escargot ne faisait plus partie de la maison de Charles d'Este (BOURGES, Crépusc. dieux, 1884, p. 324).
2. [En parlant d'une chose]
a) Vx, rare. [P. réf. à l'aspect gén.] Cabriolet bas. Je suis monté dans la voiture [de M. Pasquier] qui était un escargot garni de velours épinglé gris (HUGO, Choses vues, 1885, p. 209).
b) [P. réf. à la forme spiralée de la coquille] Tous ses cheveux roulés, liés de rubans blancs, la coiffent bizarrement de six escargots d'or (COLETTE, Ingénue libert., 1909, p. 87).
ARCHIT. En escargot. Dans la ville, bâtie en escargot sur son plateau, à peine ouverte vers la mer, une torpeur morne régnait (CAMUS, Peste, 1947, p. 1239).
Spéc. Escalier en escargot ou, p. ell. du déterminé, escargot. Escalier spiraloïde, dit le plus souvent en colimaçon. Quand elle descend l'escalier en escargot de l'hôtel, il semble qu'elle reste immobile et que l'escalier tourne autour d'elle (RENARD, Journal, 1896, p. 361).
TECHNOL. ,,Machine en spirale, dite ordinairement vis d'Archimède, servant à épuiser l'eau`` (LITTRÉ).
Rem. Attesté en outre ds BESCH. 1845, Lar. 19e-20e, GUÉRIN 1892, DG, QUILLET 1965.
PÂTISS. Petit pain en forme de spirale.
Rem. 1. Certains dict. gén. (LITTRÉ, Lar. 19e Suppl. 1878-Lar. encyclop., GUÉRIN 1892, DG, ROB.) enregistrent le subst. masc. escargotage. Action de détruire les escargots. Dans le célèbre Clos-de-Vougeot, l'opération de l'escargotage a eu pour conséquence heureuse la capture de soixante-dix doubles décalitres d'escargots (Moniteur univ., 30 mai 1868, p. 751, 2e col. ds LITTRÉ). 2. On rencontre chez Ponchon le subst. masc. escargotier au sens de « marchand d'escargots ». Tel escargotier cupide, Dans une coquille vide Et bourguignonne, vous vend Un escargot fantaisiste... (Muse cabaret, 1920, p. 146).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1393 escargol (Ménagier, II, 223 ds T.-L.); 2. 1549 escargot (EST.). Empr. au prov. escargol « id. » (cf. av. 1649, glossaire des Œuvres de P. Goudelin, éd. J.-B. Noulet; l'emploi culinaire des escargots vient du Sud), issu du type caragol (v. formes dial. occitanes ds FEW t. 2, p. 1005a) transformé prob. sous l'infl. des descendants occitans du lat. scarabaeus (v. a. prov. escaravat, etc. « escarbot » ds FEW t. 11, p. 288b); caragol est issu par métathèse de cagarol, cacalaou « escargot » (v. caracol). Fréq. abs. littér. :201. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 29, b) 238; XXe s. : a) 346, b) 493.
DÉR. Escargotière, subst. fém. a) Endroit où l'on élève des escargots pour l'alimentation. Attesté ds tous les dict. gén. excepté Ac. b) Plat muni de petites cavités dans lesquelles on place les escargots pour les passer au four. Mettre les escargots ainsi simulés dans une escargotière. Les saupoudrer de chapelure. Les cuire quelques minutes au four (Gdes heures cuis. fr., P. Montagné, 1948, p. 188). []. 1re attest. 1562 escargottiere « lieu où l'on élève les escargots » (DU PINET, Pline, éd. 1581, I, 372 ds BARB. Misc. 19, n° 17); de escargot, suff. -ière.
BBG. — HÖRZ (W.). Die Schnecke in Sprache und Volkstum der Romanen. Tübingen, 1938, 73 p. — QUEM. DDL t. 1, t. 3 (s.v. escargotière). — ROG. 1965, p. 42. — SAIN. Arg. 1972 [1907], p. 106. — SAIN. Sources t. 2 1972 [1925], p. 106.

escargot [ɛskaʀgo] n. m.
ÉTYM. 1549; escargol, 1393; provençal escaragol, anc. provençal caragou, avec infl. des dér. de scarabæus (→ Escarbot); p.-ê. croisement du grec kachlax et lat. conchylium.
1 Mollusque gastéropode pulmoné terrestre à coquille arrondie en spirale (famille des Hélicidés; n. sc. Helix). Colimaçon, limaçon; régional cagouille. || L'escargot est herbivore; il se rencontre dans les trous de murs, les buissons, sous les pierres. || Coquille calcaire de l'escargot, brune, striée de bandes claires, orbiculaire, convexe ou conoïde, en spirale. || Les cornes de l'escargot, tentacules rétractiles au nombre de quatre, dont la paire supérieure porte les yeux.« Escargot, montre-moi tes cornes ! » injonction (thème de nombreuses comptines). || Langue râpeuse de l'escargot. Radula. || Orifice respiratoire de l'escargot (pneumostome). || Bave de l'escargot, mucus sécrété par son pied. || L'escargot est hermaphrodite; il enfouit ses œufs, sphériques et d'aspect gélatineux, en tas ou en chapelets. || L'escargot hiverne dans le sol, enfermé dans sa coquille operculée par plusieurs membranes de salive desséchée (épiphragme). || L'escargot, nuisible aux cultures ( Escargotage), est comestible, et comme tel cultivé ( Héliciculture) dans des parcs ( Escargotière). || L'escargot de Bourgogne, ou escargot de vignes, escargot vigneron, et l'escargot chagriné, ou petit gris, sont les plus recherchés pour la cuisine. || Ramasser des escargots. || Manger des escargots à la bourguignonne, aux fines herbes. || Fourchette, plat à escargots ( Escargotière, limaçonnière).Beurre d'escargot : beurre additionné d'ail, de persil et d'échalote. — ☑ Régional. Le tambour des escargots : le tonnerre.
1 Si la tête (une fois coupée) revient difficilement aux escargots, ils ont en récompense des privilèges bien plus considérables. Les colimaçons ont le bonheur d'être à la fois mâles et femelles (…) Ils donnent et reçoivent tour à tour; leurs voluptés sont non seulement le double des nôtres, mais elles sont beaucoup plus durables (…) Les colimaçons se pâment trois, quatre heures entières. C'est peu par rapport à l'éternité; mais c'est beaucoup par rapport à vous et à moi.
Voltaire, les Colimaçons du R.P. l'Escarbotier, 1re lettre.
2 Dans une terre grasse et pleine d'escargots (…)
Baudelaire, les Fleurs du mal, Spleen et idéal, « Le mort joyeux ».
3 Casanier dans la saison des rhumes, son cou de girafe rentré, l'escargot bout comme un nez plein. Il se promène dès les beaux jours, mais il ne sait marcher que sur la langue.
J. Renard, Histoires naturelles, « L'escargot », I.
3.1 L'escargot est un symbole lunaire privilégié : non seulement il est coquillage, c'est-à-dire présente l'aspect aquatique de la féminité et peut-être possède l'aspect féminin de la sexualité, mais encore il est coquillage spiralé, quasi sphérique. En plus cet animal montre et cache alternativement ses « cornes », si bien qu'il est apte, par ce polysymbolisme, à intégrer une véritable théophanie lunaire.
Gilbert Durand, les Structures anthropologiques de l'imaginaire, p. 360-361.
Régional. || Escargot de mer. a En Aunis. Bigorneau. b Au Canada (appellation proscrite par l'Office de la Langue française). Buccin.
Par anal. Archit. || En escargot. Colimaçon (en). || Escalier en escargot, hélicoïdal. || Ville bâtie en escargot.
4 Dans la ville, bâtie en escargot sur son plateau, à peine ouverte vers la mer, une torpeur morne régnait.
Camus, la Peste, p. 43.
Loc. fig. et fam. Aller, avancer en escargot, comme un escargot, très lentement.Fig. || C'est un véritable escargot : il est très lent. || Quel escargot !
2 (1845, in D. D. L.). Vx. Petit cabriolet.
3 Techn. Machine en forme d'escargot pour puiser l'eau. Vis (d'Archimède).
DÉR. Escargotage, escargotier, escargotière.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Escargot — is a dish of cooked land snails, usually served as an appetizer. Escargot IPA all|ɛs.kaʁ.ɡɔ is French for snail ; it is related to Occitan escaragol [Merriam Webster Collegiate Dictionary, Eleventh Edition] and Catalan cargol , which, in turn,… …   Wikipedia

  • escargot — ESCARGOT. s. m. Espece de limaçon à coquille. (l S se prononce.) Un gros escargot. un petit escargot. manger des escargots. il est fait comme un escargot …   Dictionnaire de l'Académie française

  • escargot — edible snail, 1892, from Fr. escargot, from O.Fr. escargole (14c.), from Prov. escaragol, ultimately from V.L. *coculium, from classical L. conchylium edible shellfish (see COCKLE (Cf. cockle)). The form of the word in Provençal and French seems… …   Etymology dictionary

  • escargot — es car*got ([e^]s k[aum]r*g[=o] ), n. [F. snail.] any edible terrestrial snail prepared as food; as a dish, it is usually served in the shell with a sauce of melted butter and garlic. Syn: snail. [WordNet 1.5 +PJC] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • escargot — Escargot, Limax, Cochlea …   Thresor de la langue françoyse

  • escargot — [es΄kär gō′] n. [Fr] a snail, esp. an edible variety …   English World dictionary

  • Escargot —  Ne doit pas être confondu avec Escargot petit gris ni Escargot de Bourgogne. Pour les articles homonymes, voir Escargot (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • escargot — (è skar go ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel, l s se lie : les è skargo z et.... ; escargots rime avec repos, travaux) s. m. 1°   Espèce de limaçon. •   Les yeux du limaçon terrestre, connu sous le nom d escargot, sont… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • escargot — nm., limaçon : èskargo nm. (Albanais.001, Annecy.003, Cordon, Houches, Saxel, Thônes.004) ; l(e)massa nf. (003,004 | Albertville), lmarha (Montagny Bozel) || l(i)masson nm. (Arvillard | 003) ; kouklyè nm. (Leschaux). A1) escargot des haies… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ESCARGOT — s. m. Espèce de limaçon. Un gros escargot. Un petit escargot. Manger des escargots …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.